La Tour Glorias o La Tour Agbar?

En septembre 2005, après six ans en construction, la Tour Glorias a été finie. Avec ses 142 mètres de hauteur et ses 38 étages, elle est devenue l’une des nouvelles icônes de Barcelone. Nous ne pouvons plus imaginer la silhouette de la ville sans ce que beaucoup connaissent encore comme la Tour Agbar.

Les architectes qui l’ont conçu étaient Jean Nouvel et Fermín Vázquez, de b720 Arquitectos. Selon Nouvel, la conception du bâtiment a été fortement influencée par deux symboles de la culture catalane. D’une part, les montagnes de Montserrat et d’autre part la Sagrada Familia. En fait, en hommage, le côté nord de la tour a été conçu dans le but d’obtenir une vue optimale du bâtiment Gaudí.

A une forme architecturale pas habituelle, il faut ajouter une structure très intéressante. Les ascenseurs, les escaliers et les installations sont tous logés dans un cylindre intérieur en béton. Autour de ce cylindre se trouve une autre structure en béton de forme ovale avec 4 349 ouvertures garnies dans le béton de structure et qui fonctionnent comme des fenêtres. Les poutres rejoignent la structure cylindrique avec l’extérieur suivant une disposition radiale. De cette façon, toutes les plantes sont livres de murs porteurs.

Le cylindre extérieur est recouvert de plaques d’aluminium laquées qui évoquent l’eau, les eaux plates, brillantes et transparentes, montrant les nuances de couleur et de lumière comme si elles se reflétaient dans l’eau. En fait, de l’eau a été trouvée dans le sous-sol lors des travaux de fondation du bâtiment. L’eau à une pression telle qu’il est possible de la porter d’une manière naturel au septième étage.

Une façade en verre a ensuite été ajoutée à cette couche d’aluminium. Ainsi, le bâtiment se présente comme une combinaison de deux concepts opposés: la densité du béton massif et la légèreté du verre qui le recouvre, avec près de 60 000 dalles de 120 x 30 cm.

La formation d’une chambre à air entre la structure en béton et le revêtement réduit l’excès de chauffage à l’intérieur et facilite la ventilation. Le bâtiment dispose de capteurs de température à l’extérieur qui régulent l’ouverture et la fermeture des stores en verre sur la façade, réduisant ainsi la consommation d’énergie nécessaire à la climatisation.

La Tour Glorias dispose également de 4500 LED (diodes d’émission de lumière), qui permettent de générer des images lumineuses qui peuvent changer, projetant une large gamme de couleurs grâce à un software et un hardware sophistiqués, similaires à ceux utilisés par d’autres bâtiments, tels que l’Allianz Arena, de Jacques Herzog. Et aussi atteindre une énorme efficacité énergétique.

En novembre 2013, la société andorrane EMIN CAPITAL a acheté l’immeuble à son propriétaire et promoteur, Aigües de Barcelona, ​​pour 150 millions d’euros. L’intention était de transformer le bâtiment en hôtel de luxe. Cependant, le projet n’a pas abouti. Les difficultés juridiques d’obtention des permis nécessaires et les techniques pour rendre les installations appropriées pour un hôtel de luxe ont rendu les plans non viables. Il était ensuite détenu par Merlin Properties pour 142 millions d’euros. Depuis lors, la Tour Glorias est un immeuble avec des bureaux à louer.

Eh bien, un bâtiment de plus, non. Un immeuble de bureaux à location très originel.

Si vous aimez l’architecture contemporaine, nous vous recommandons notre 22@ tour. Mais si votre intérêt est également marqué par votre activité professionnelle, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pouvons adapter notre visite standard à vos intérêts, y compris, par exemple, une visite au centre de planification 22@ ou une visite technique de certains des bâtiments les plus emblématiques du quartier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.